Comment mettre en place une heure de cours? Quelques repères

Publié le par A.L

Extraits de la séance de travail du 31 août (groupe Savier Lamotte)

Précision : les conseils donnés ci-dessous n'ont pas de valeur normative mais fournissent quelques repères pour les 1ères préparations de cours.

Prévoir la trace écrite du professeur : un titre de leçon, un éventuel plan (à dérouler au fil de la leçon), une mise en forme du contenu essentiel (ce n'est pas nécessairement un résumé bien poli). Réfléchissez bien à ce qui doit être essentiel et limitez la trace écrite ; évitez de transformer votre cours en une écriture de page de manuel
N'oubliez pas d'utiliser le tableau!
Conseil pratique : commencez d'emblée le cours avec le titre de la leçon écrit au tableau, écrivez-le avant que les élèves n'arrivent si vous le pouvez, sinon pensez aux avantages du transparent sur rétroprojecteur (le professeur fait face aux élèves, le titre apparaît immédiatement et clairement)

Le choix des documents
attention au piège du trop grand nombre ( d'une manière générale, pas plus de 3-4! tout dépend bien sûr du niveau de la classe, du document lui-même et de ce que l'on en fait) ;
attention aux textes trop longs ou au contenu mal adapté au niveau enseigné

A propos des questions
- Evitez là aussi le piège du trop grand nombre (lourdeur ou émiettement de la démarche)
- Envisagez un questionnaire à difficulté progressive : on peut partir d'une ou deux premières questions faciles, proches de l'évidence pour amorcer la mise au travail ; par la suite, formulez des questions suffisamment ouvertes pour donner aux élèves une marge de manoeuvre, de réflexion, de proposition.
- Pensez aux méthodes et pas seulement au contenu : faire prélever des informations (ex : choix de mots ou expressions dans un texte, ou détails significatifs dans un doc iconographique), mettre en relation des documents, démarche récapitulative
- Faites aboutir votre questionnaire par un travail synthétique reprenant  les éléments essentiels de l'étude documentaire

La gestion du temps d'activité 

a) "Un  moteur à 4 temps"
4 ingrédients à mettre en place et faire alterner 
-  la prise de parole du professeur (présentation, explication, récit...) N.B : vous n'êtes pas obligés de toujours passer par la forme interrogative pour ne parler que dans le carcan du cours dialogué.
- le travail autonome des élèves
- la participation des élèves
- la formalisation du cours (savoir validé, trace écrite du prof)

L'équilibre et le bon rythme d'une séance dépendront en grande partie de la manière de calibrer et faire alterner ces différents moments. De cela dépend aussi en grande partie la question de la gestion de classe (cadrage, concentration, participation, recentrage...)


b) Pédales d'embrayage, de frein, d'accélération
Conduisez votre activité en maîtrisant votre véhicule, donc en agissant sur ces 3 pédales. Le but étant de prendre le bon parcours et surtout d'arriver à destination (pas toujours facile de concilier les deux)
En hiérarchisant votre questionnaire, marquez des temps d'insistance, en acceptant d'aller assez vite sur certaines questions. Vous n'êtes pas obligés d'exiger une réponse écrite à toutes les questions ; par ailleurs, si le temps presse, rien ne vous interdit de faire l'impasse sur une question prévue pour privilégier l'aboutissement de la séance. Bref, pas de boîte automatique, sachez rétrograder ou  passer la surmultipliée au bon moment. 


Publié dans Commencer l'année

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article