Topic : comment faire cours dans une classe vraiment difficile?

Publié le par M G Roy

Topic lancé par Marie-Guénaelle Roy.

Comment faire cours dans une classe vraiment difficile? Avez-vous des "trucs" qui marchent pour faire taire les élèves quand la sanction du mot dans le carnet ou l'exclusion à la vie scolaire ne leur fait pas peur, que faire?

Publié dans Discussions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Réponse à Maxime : tout à fait d'accord sur la possibilité de détendre l'atmosphère de temps à autre, à condition de garder le contrôle de la situation. C'est même capital! Par contre, le "fermez-la", on doit pouvoir l'éviter. On ne peut exiger des élèves un langage correct si nous nous donnons nous-mêmes qq libertés. Par ailleurs, ce genre de formule peut entamer à terme notre autorité. On en parle demain? (mardi 2/10)
Répondre
M
Oui,effectivement. Il est vrai que je me vois mal me comporter de la même façon avec des collégiens.
En revanche, l'idée d'un plan de classe me fait tiquer. En effet, il y a, selon moi, un risque de voir se créer des lignes de communication d'un bout à l'autre de la classe.
Répondre
M
Je n'ose pas utiliser de vocabulaire "musclé" comme tu dis, sinon les élèves se jettent sur l'occasion pour te le faire remarquer. une fois j'ai dit à un élève "tu dégages" pour l'exclure de la classe, et j'ai eu droit à des tonnes de remarques!
Sinon, hier, 2 élèves jouaient à la balle pendant mon cours, je les ai exclus direct. D'autres se battaient,et j'ai commencé à les coller: je crois que cela va devenir systématique. Il m'a fallu un peu de temps depuis la rentrée pour arriver à ne pas fléchir et s'imposer face aux élèves qui contestent les sanctions sans arrêt. C'est pour cela que j'ai attendu d'avoir un peu plus d'assurance pour les coller et les exclure, ce qui permet d'avoir une classe quand meme plus calme!Le plan de classe est indispensable dans mes classes!
Répondre
M
Pour ma part, dans ma classe de secondes "relativement" énergique, j'ai pris le parti qu'un "Fermez-la" plutôt sec et dispensé avec parcimonie était bien plus efficace qu'un "Taisez-vous s'il vous plaît". Pour le moment, l'utilisation d'un vocabulaire musclé fonctionne (mais est-ce en accord avec la première compétence à valider ??? (!)).
De plus, ce genre de classe a besoin, à mon avis, de "plages de détente" pendant l'heure. J'essaie alors, autant que possible, de plaisanter avec eux. Ici, l'avantage est qe c'est le prof qui décide quand "rire" et quand se remettre au boulot. Ainsi, selon moi, nos chers Emissaires de l'Apocalypse ont l'occasion de se défouler pendant les quelques secondes de décompression accordées, et se remettre plus volontiers (je n'ai pas dit plus facilement)au travail. Le gros risque : ne pas parvenir à reprendre le contrôle de la situation... A moins qu'un "Fermez-la" tonique s'impose...
Répondre
C
Aujourd'hui, j'ai eu cours de 16h à 17h avec une classe de 4ème difficile. Le dernier cours s'était plutôt mal passé (beaucoup de bruit, peu de choses faites en une heure). Donc, aujourd'hui, j'ai fait un plan de classe, en tentant de "casser" les groupes de pertubateurs. J'ai mis en général un élève difficile à côté d'un sage. J'ai aussi ramassé 4 carnets; bref, j'ai essayé de marquer le coup. Je verrai bien le résultat au prochain cours!
Répondre